basecamp tag sheng pu-erh
basecamp wet leaves sheng pu-erh
basecamp brew sheng pu-erh
  • Charger l'image dans la galerie, basecamp tag sheng pu-erh
  • Charger l'image dans la galerie, basecamp wet leaves sheng pu-erh
  • Charger l'image dans la galerie, basecamp brew sheng pu-erh

basecamp

Prix normal
$1.65
Prix réduit
$1.65
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Thé pu-erh sheng 2006 du Nord de la Thaïlande, BASECAMP est le point de départ d’une aventure au cœur des productions anciennes. Rustique, corsé, récolté sur des arbres sauvages, transformé à la main dans la demeure familiale… c’est là où tout a commencé. C’est l’origine humble d’une réalité aujourd’hui transformée et défigurée par le marché.

(Avertissement, la description est un peu longue – les notes de dégustation sont à la fin)

Pour mettre les choses en contexte, BASECAMP a été cultivé et fabriqué dans un village d’ethnie Akha dans le nord de la Thaïlande près de la frontière birmane. Le peuple Akha est originaire du sud du Yunnan d’où ils ont émigré il y a 100 à 125 ans en raison de conflits politiques en apportant avec eux des théiers qui ont été plantés et propagés en Thaïlande. Les générations suivantes n’ayant que peu d’intérêt pour la cultivation du thé, la plupart de ces théiers, maintenant des arbres, ont été abandonnés et laissés à pousser « à l'état sauvage ». Pour David Lee Hoffman (The Phoenix Collection) qui rencontre les Akha en 2005, reprendre la production ne s’avère pas chose facile. Les techniques se perdent peu à peu, mais, heureusement, elles ne sont pas entièrement éteintes. Il raconte : « Il y avait un vieil homme au village qui était encore familier avec la fabrication du thé et a accepté de surveiller la transformation et le roulage pour tout le monde. J'ai importé ce thé sur plusieurs années en essayant du mieux que je pouvais de garder chaque vieil arbre en lots séparés. Vous remarquerez qu'ils diffèrent grandement de l’un à l’autre ».

Un thé de ce genre, tout droit sorti d’une autre époque, offre un regard sur le passé, une perspective qui permet de réaliser à quel point les choses ont changé dans les dernières décennies. Pour être honnête, nous n'étions pas certains d’acheter ce thé au départ, car il présente tout de même certain d’arômes empyreumatiques (fumée, tabac), un trait qui n’a malheureusement pas la cote auprès des amateurs d’aujourd’hui. Tandis que certaines personnes l’apprécient (comme elles peuvent peut-être apprécier le whisky tourbé), d'autres y voient un simple défaut. Équilibré dans la tasse, il peut augmenter le caractère en s’accordant à la structure, mais lorsqu’il domine l’infusion, les choses tournent souvent au pire. La plupart des amateurs préfèrent s'en détourner et c'est pourquoi la tendance disparaît de nos jours. Mais, au final, BASECAMP demeure excellent et offre une expérience de dégustation rare, un souffle du passé, ce qui a aisément suffi à lui tailler une place dans notre sélection.

Champignon sauvage, encens, bois torréfié, sol forestier… les arômes rustiques de BASECAMP amènent jusqu’à votre tasse le village isolé dans la montagne. Sa structure est étonnante : une forte détonation aromatique dans l’avant-bouche suivie d’une persistance soutenue et d'une sensation de chaleur envahissant la gorge et la poitrine. Ses tanins souples étirent les arômes dans la bouche, prolongeant l’expérience entre chaque tasse. Au fil des infusions, la liqueur devient de plus en plus douce et sucrée.

 

3 $ - frais d'expédition fixes sur les commandes jusqu'à un maximum de 10 thés format échantillons.

*Commandes nationales (Canada) seulement. 5$ pour les commandes aux États-Unis.

basecamp 2006 thailande sheng pu-erh puer tea maochao
 
français fr